L'artiste de la semaine

Chaque semaine, retrouvez le coup de cœur francophone de Radio B

Présentée par : Michel Celso

En direct du lundi au vendredi à 7h20, 8h20, 12h20

Facebook Twitter Google+ Partagez cette émission !

Podcasts de l'émission

Lundi 15 janvier 2018

L'Artiste de la Semaine : CAUSE

C'est face aux volutes de la pétrochimie lyonnaise, joyau de notre modernité, que le quatuor désormais trio entre en résistance au son d'un rock à multiples facettes cherchant à réveiller l'indifférence de nos individualités muselées.

Il est malheureusement des maux touchant spécifiquement nos sociétés occidentales, des maux à l'origine de tout le reste.

CAUSE en fera son terrain d'action et le nom coule alors de source.

De leur rage portée par un refus d'obtempérer aveuglément s'écoule une révolte musicale nourrie de guitares cherchant, dans les tréfonds de notre conscience, l'origine des problématiques de notre civilisation moderne.

Après un premier album, Préface, où la raison de vivre est interrogée, CAUSE était revenu en 2010 avec un 2ème opus éponyme loin du conformisme, contestant avec sens et proposant un nouveau chemin, laissant démagogie et prosélytisme dérangeant.

Impression confirmée avec la sortie le 13 janvier 2018 de leur nouvel album Résilience.

CAUSE trouve les mots qui nous manquent pour réveiller les consciences en cette période d'incertitude.

C'est sur scène que le groupe prend toute sa dimension avec toujours cette énergie positive et une présence charismatique si rare dans le paysage actuel.

Face aux dérives de plus en plus flagrantes d'un système devenu hors de contrôle, la voix contestataire de CAUSE se révèle plus que jamais visionnaire dans un langage étonnamment clair avec des phrases ciselées et mélodiques qui résonnent en véritables hymnes.

Il sera en concert aux Arts dans l'R à Péronnas le mercredi 24 janvier 2018

Écouter Télécharger Facebook Twitter Google+ Partagez ce podcast !

Lundi 8 janvier 2018

L'artiste de la semaine : André BONHOMME

Le lyonnais poursuit son petit bonhomme de chemin, ignorant les modes et le monde du showbiz.

D'ailleurs son âme de poète est suffisamment libre pour vagabonder sur d'autres chemins.

Curieux de l'homme, André BONHOMME a la sagesse de ceux qui sont sensibles aux autres.

Amoureux des mots, il nous dit par humanisme et générosité ce qu'il voit par le bout de sa lorgnette.

Les spectacles d'André BONHOMME sont dépouillés de tout artifice.

Il chante calmement et presque avec timidité ses révoltes et ses passions, humblement mais convaincu que le monde pourrait être autre si l'homme voulait s'en donner la peine.

Le dernier album en date d'André BONHOMME, De l'aurore au couchant, paru en 2015, confirme tout le bien que l'on pense de l'artiste.

Travaillé avec son fils Emmanuel qui va également l'accompagner sur scène. on le retrouve tel qu'en lui-même avec des textes hors du temps et des musiques toutes fraîches.

Les sentiments d'André BONHOMME n'ont pas pris une ride, comme frappés d'intemporalité.

La musique est à l'unisson, quel que soit le registre, le style qu'elle aborde.

Y'a pas que dans l'usine d'André BONHOMME qu'il y a de la joie : son petit commerce de chansons, même s'il brasse d'autres sentiments, est fait de ça : plaisir d'offrir, joie de recevoir.

Il sera en concert à l'Agend'Arts à Lyon Les vendredi 12 et samedi 13 janvier 2018.

Écouter Télécharger Facebook Twitter Google+ Partagez ce podcast !

Lundi 18 décembre 2017

L'Artiste de la Semaine : Erwan Pinard

Il fait de la chanson en gueulant parce que quand même, en rigolant parce que sinon, en transpirant parce que bon alors.

Les chansons d'Erwan PINARD sont rugueuses parce que Tom Waits, cuisinées avec amour parce que Brassens, in et out parce que Gainsbourg, urgentes parce que les Pixies, baroques parce que Jean Sébastien Bach.

Il emporterait bien tous ces gens sur l'île déserte.

Mais qu'irait faire Erwan PINARD sur une île déserte ? Puisque c'est sur scène que ce vin là révèle tous ses arômes...

Et à Lyon en particulier.

Le 16 février 2016, Erwan PINARD revient avec toute l'insolence qu'on lui connaît faire le constat de l'obsolescence programmée, titre de son 3ème album, celle d'une relation amoureuse.

Rupture qu'il transcende avec sa poésie toute personnelle, son écriture insolite, ses mots qui claquent, son humour cinglant et sa voix profonde.

Mi-punk, mi-crooner, Erwan PINARD débarque sans mode d'emploi avec ses chansons piégées : baroques, farouches, absurdes et toujours bienveillantes.

Des pogos pour dire je t'aime, des slows à s'arracher la calvitie servis sur un bel enrobé d'humour.

Erwan PINARD, c'est un peu le Loïc LANTOINE du rock, en plus déjanté musicalement mais avec cet esprit parfois d'un délire certain.

On ne peut rouler tranquille et pourtant on en redemande. Va comprendre, va voir.

Il sera en concert au club Transbo à Villeurbanne le jeudi 21 décembre 2017.

Écouter Télécharger Facebook Twitter Google+ Partagez ce podcast !

Lundi 11 décembre 2017

L'Artiste de la Semaine : Tocade

Julie GARNIER, voix, flûte et saxophone et Anne-Gaëlle BISQUAY, violoncelle et voix, composent ce duo pour le moins atypique.

La définition du mot TOCADE sur le dictionnaire est sans équivoque : nom féminin, Caprice, lubie ou enthousiasme soudain et passager. Quel programme !

Voix et violoncelle se mêlent pour porter des textes inédits, des chansons généreuses et à fleur de peau.

TOCADE, c'est aussi et surtout un duo sensible et sauvage.

Les énergies sont multiples : du cœur flottant d'une femme rivière jusqu'au cœur pulsant et rock'n'roll d'une longue nuit impossible...

Sur scène, en rue, au milieu des pierres ou en forêt, TOCADE explore.

Ecriture, interprétation et improvisation sont toujours liées... pour une présence au public sensible et réactive.

TOCADE se pose des questions sur l'amour et la religion depuis toujours et tente de traduire le bouillon de la vie, des choses fortes qui les traversent, sur leur condition, sur le désir.

Mettre tout cela en mot relève de l'intime.

A défaut d'être évident, le projet de TOCADE est passionnant : il les a rendus vivantes.

Julie, l'aventurière musicale, aime les sons qui ouvrent des portes.

Avec TOCADE, une grande liberté souffle. Impossible de la couper. Les amarres sont définitivement larguées.

Pour notre plus grand bonheur.

Le duo sera en concert au Théâtre Arphonème à Bourg en Bresse le vendredi 15 décembre 2017.

Écouter Télécharger Facebook Twitter Google+ Partagez ce podcast !

Lundi 4 décembre 2017

L'Artiste de la Semaine : Nicolas Michaux

Avant de chanter sous sa véritable identité, l'histoire de ce belge né en 1984 à Liège est liée à celle du groupe Eté 67, dix ans d'une belle aventure de jeunesse marquée par deux albums d'un rock énergique et racé.

À l'hiver 2012, il est temps pour Nicolas MICHAUX de passer à autre chose, à d'autres horizons.

Ceux du Danemark, d'abord, où il vit pendant une année.

Avec une guitare acoustique, un clavier Casiotone et du matériel rudimentaire, Nicolas MICHAUX y enregistre une série de prises solitaires et artisanales qui seront l'ossature de son premier album.

C'est avec une douzaine de chansons qu'il rentre en Belgique. Non pas à Liège mais à Bruxelles, dont l'environnement créatif lui convient parfaitement.

Le temps pour Nicolas MICHAUX de monter une équipe, et c'est parti pour l'enregistrement qui va prendre la forme d'un voyage : une série de six sessions organisées dans des maisons qu'on prête au groupe, dans la campagne bruxelloise.

Parmi les quinze titres peaufinés, le choix des morceaux qui figurent aujourd'hui sur À la vie à la mort, son 1er album, paru sur le label Tôt ou Tard le 8 avril 2016, répond à une logique simple : l'artiste a gardé les plus beaux moments, les meilleurs souvenirs.

Nicolas MICHAUX propose une collection de chansons pop qui échappent aux étiquettes, des mélodies addictives, arrangements originaux et délicats, maniement du français et de l'anglais avec une égale facilité, tout ici séduit et surprend.

Un chanteur pop et populaire et qui chante en français ? Si, si ça existe. Et il risque d'en surprendre plus d'un.

Ils sera en concert en 1ère partie de Girls in Hawaï à l'Epicerie Moderne de Feyzin le vendredi 8 décembre 2017.

Écouter Télécharger Facebook Twitter Google+ Partagez ce podcast !

Lundi 27 novembre 2017

L'Artiste de la Semaine : Batlik

Depuis 2006 et son 3ème album JUSTE A COTE, le francilien franchit tous les ans un palier qui en fait désormais une des plus belles plumes de la chanson française.

Son secret ? BATLIK se pose dans un coin et observe. En naissent des chansons prenant tout leur sens dès la première écoute.

La mise en bouche des textes, la voix et le jeu de guitare font de l'artiste l'une des figures singulières de la scène française.

BATLIK n'arrête jamais d'écrire. Et d'enregistrer.

Le 7 octobre 2016 sur son label A Brûle Pourpoint, le francilien a sorti XI LIEUX, son 11ème album studio en 12 ans d'existence discographique.

Comme il nous a si régulièrement habitué par le passé, l'autodidacte nous entraîne dans un univers nouveau teinté de la douceur de sa voix et de l'harmonie de ses partitions.

C'est aussi pour BATLIK l'occasion de revenir à une orchestration épurée guitare/voix, et, pour la première fois, il s'accompagne de subtiles touches de sample apportant modernité et fraîcheur.

Côté coup de gueule, il n'a rien perdu de sa superbe.

BATLIK n'oublie pas d'où il vient et où il va.

Il fustige la bien-pensance, explique-t-il. Tout ce qui fait l'unanimité.

Atypique, BATLIK l'est resté. Indépendant, il le sera toujours.

Le talent ne fera jamais de concession.

Il sera en concert avec ses 5 guitares dans le cadre des mercredis de la Sirène salle Jean Vilar à Bourg en Bresse le mercredi 6 décembre 2017 à 12 heures.

Écouter Télécharger Facebook Twitter Google+ Partagez ce podcast !

Lundi 20 novembre 2017

L'Artiste de la Semaine : Vagues

Yann et Tanguy PONTHUS, Paolo PALMIERI et Pablo BOUDET, les 4 musiciens de BALACLAVA, combo bressan, ont décidé de tourner la page : un changement de style pour un changement d'identité.

Depuis mars 2016, c'est sous le nom de VAGUES que la quatuor s'inscrit dans la lignée de la nouvelle scène française chère à Feu ! Chatterton, alternant entre un rock électrique et des couleurs post-rock/shoegaze.

Ils ont créé une musique en clair-obscur : une batterie spacieuse, une basse enveloppante, des guitares amples qui s'entremêlent sur des boucles frénétiques, le tout surplombé par un chant naviguant entre mélodies aériennes et déclamations.

Inspirés par la poésie et les films noirs, les textes de Yann PONTHUS, le chanteur de VAGUES, servent une vision abstraite et moderne du sombre de l'existence : la désillusion, le temps qui passe, la violence, la peur de demain...

Il met les tourments en mots et le groupe les met en musique pour en extraire l'onirisme.

Leur 1er EP Depuis les toits, sorti le 13 octobre 2017, conforme la noirceur et le spleen de leurs propos.

A l'image du logo, deux vagues stylisées, la ligne claire de VAGUES a muté en sinuosités : noir et blanc dominant, ombre et lumière diffuse, décors désolés...

Il s'installe un spleen et idéal, où de beaux baudelairiens se noient en eaux troubles,

Alain BASHUNG chantait Suzanne Jusqu'à ce que les VAGUES nous libèrent. La musique du combo bessan permet de nous évader. Le ciel et l'océan ne sont jamais loin.

Ils seront en concert à la MJC de Bourg en Bresse avec Songes, 11 Louder, The Fakirs et Bonnie le samedi 25 novembre 2017.

Écouter Télécharger Facebook Twitter Google+ Partagez ce podcast !

Lundi 13 novembre 2017

L'Artiste de la Semaine : Massilia Sound System

Les marseillais célèbrent autant d'années marquées par une volonté de confronter les points de vue, faire se rencontrer les gens, et faire se mélanger les styles.

MASSILIA SOUND SYSTEM chante Marseille, la fête, l'amour, mais aussi ses colères et ses luttes.

Chantant en français et en occitan, le groupe utilise ces deux atouts comme autant de multiples possibilités.

La langue d'oc, presque millénaire, est pratiquée non comme un enfermement régionaliste, mais comme un véritable espace de liberté, un outil de création aux possibilités infinies, tout comme l'est la musique reggae, ainsi la boucle est bouclée.

Les membres de MASSILIA SOUND SYSTEM ne se contentent pas de chanter et jouer ensemble : on retrouve Gari GREU au sein d'OAISTAR, MOUSSU T et BLU nous avaient enchanté à feu Musiques à Flots avec MOUSSU T E LE JOVENTS et PAPET J chante sous son nom.

6 ans après la disparition en 2008 de Lux B, à l'origine d'OAISTAR, MASSILIA SOUND SYSTEM a opéré un retour salutaire pour ses 30 ans de présence artistique.

Massilia, leur nouvel album studio, le 8ème, sorti le 21 octobre 2014, se veut être comme un outil au service d'une cause ou de plusieurs : celle de la conscientisation, non seulement politique mais aussi du vivre ensemble, de la tolérance et de l'ouverture sur le monde à l'instar de leur ville, un port accueillant depuis plus de 2600 ans toutes les cultures de la Méditerranée et d'ailleurs.

MASSILIA SOUND SYSTEM chante Marseille, l'espoir, raconte 30 ans de vie et dénonce les travers du système comme pour mieux redonner envie de bouléguer et de chanter.

Ils seront en concert au Transbordeur de Villeurbanne le jeudi 23 novembre 2017.

Écouter Télécharger Facebook Twitter Google+ Partagez ce podcast !

Lundi 6 novembre 2017

L'artiste de la semaine : Martin LUMINET

Sa famille le voyait plutôt devant les casseroles de son grand-père chocolatier, il a choisi un autre métier de passion : la chanson.

Auteur d'une pop cinématographique à la fois intimiste et viscérale, Martin LUMINET s'évertue à prouver qu'il est possible de pleurer en dansant.

Il fait des chansons comme on fait des films.

Les scénarios de Martin LUMINET évoquent la fragilité de quelqu'un qui avance dans la vie en attendant d'aimer.

C'est comme une succession de films d'erreurs mis bout à bout pour nous murmurer une histoire d'amour qui pourrait défiler un jour sur grand écran.

Sous ses faux airs de Souchon ou d'Arnaud Fleurent-Didier qui se baladeraient dans les films de Gondry ou de Christophe Honoré, il propose des chansons tristes qui rendent heureux.

Avec la sortie le 20 janvier 2017 de son 1er disque-film En attendant d'aimer, Martin LUMINET nous dévoile une bande-annonce de son projet le plus intime où le cinéma et la chanson ne se quittent pas des lèvres.

A travers ses textes, on retrouve de doux paradoxes et l'entêtante idée de pouvoir vivre avec des incohérences, des faiblesses, des aveux d'impuissance et des regrets paisibles.

Dans l'univers de Martin LUMINET, on a le droit d'être maladroit, de souffrir de jolies choses, d'être heureux de travers, d'aimer quelqu'un de loin.

Ou quand des chansons tristes nous rendent heureux.

Le lyonnais sera en concert à Thou Bout D Chant à Lyon le samedi 11 novembre 2017.

Écouter Télécharger Facebook Twitter Google+ Partagez ce podcast !

Lundi 30 octobre 2017

L'Artiste de la Semaine : SAND

C'est à l'âge de 4 ans que Sandrine BUTTON goûte à la scène.

Elle remporte le premier prix de la catégorie « juniors » : une guitare, qu'elle apprivoise quelques années plus tard.

L'instrument ne quitte plus SAND. L'amour de la scène et de la chanson non plus.

Après un 1er album LES VOISINS enregistré en 2007 et une 2ème galette SIROCCO 4 ans plus tard, elle se consacre à l'écriture de nouvelles chansons, dont les musiques sont composées à quatre mains, avec Serge WAEFFLER.

SAND expérimente des sonorités inédites, notamment par l'entremise d'objets détournés de leur usage originel.

Le résultat est la sortie le 29 septembre 2017 d'ONAÏA, son nouvel album.

Mise adroitement en avant, la voix de SAND irradie l'ensemble de sa prose aussi singulière que juste.

Les guitares folk et électrique, la basse et la batterie, viennent côtoyer des percussions imaginées à partir d'instruments insolites et d'objets du quotidien.

Les mots de SAND sont puisés à la source de nos êtres, comme pour se rappeler d'où l'on vient, dans ce monde bouleversé.

La voix est nue, lumineuse, parfois parlée ou murmurée, toujours sincère et sensible.

Les nouvelles chansons de SAND sont comme des tableaux puissants : un voyage initiatique et poétique, pour prendre le temps de se questionner, d'admirer, ressentir, s'émouvoir.

Elle sera en concert au Théâtre du Bordeau à Saint-Genis-Pouilly le jeudi 9 novembre 2017.

Écouter Télécharger Facebook Twitter Google+ Partagez ce podcast !

Lundi 23 octobre 2017

L'Artiste de la Semaine : Michèle BERNARD

Cette grande dame de la chanson n'a pas fini de nous surprendre.

Maux de têtes, maux du monde, mots tout courts, Michèle BERNARD les a écrits, martelés, ciselés avec le talent d'un orfèvre unanimement reconnu dans ce monde si petit de la chanson française qu'on a appelé autrefois réaliste et qui se révèle être tranchante de vérité.

Entrée par la porte du Théâtre du côté de Lyon, c'est désormais à St Julien Molin Molette que l'artiste a posé ses valises et ses envies.

Entre Rhône et Loire, le coeur de Michèle BERNARD balance.

Mais, pour le reste, aucune concession.

Michèle BERNARD a toujours gardé cette envie d'expliquer au monde ses errances et ses contradictions, ses coups de coeur et ses coups de gueule.

Le vendredi 3 novembre 2017 sortira Tout' Manières – Scène et canapé, son nouvel album enregistré en public au palais de la Mutualité à Lyon, sa ville natale.

Un concert réussi pour fêter la sortie en 2016 de Tout' Manières, le dernier album en date de Michèle BERNARD et un public soulevé du sol et conscient de vivre un moment particulier qui s'appelle le bonheur.

Plaisir, émotion, partage : l'artiste a su communiquer son amour pour les autres qu'elle revendique haut et fort à travers ses chansons.

A l'instar de ses compères de chanson Bernard JOYET, Rémo GARY, Anne SYLVESTRE ou Yvan DAUTIN, Michèle BERNARD est et reste une des plus belles plumes de la chanson française.

Et ce ne sont ni Rémi GARRAUD et Vincent ROCA qui me contrediront.

La piraillonne sera en concert, avec Michel SANLAVILLE au piano, à la MJC de Bourg en Bresse le jeudi 2 novembre 2017.

Écouter Télécharger Facebook Twitter Google+ Partagez ce podcast !

Lundi 16 octobre 2017

L'Artiste de la Semaine : Mathieu BOOGAERTS

Il a surgi du diable vauvert à la fin des années 90 avec ses chansons rigolotes et minimalistes qui eurent d'emblée le bon goût d'éveiller notre curiosité musicale.

Électron libre de la scène française mais fidèle en amitié, notamment avec un autre Mathieu, CHEDID alias M, qu'il côtoya au sein d'un groupe ado qui fit long feu, ou encore avec Dick ANNEGARN, Mathieu BOOGAERTS nous avait intrigué et amusé par sa décontraction et son naturel imperturbables.

Depuis « Super » en 1996 jusqu'à son album éponyme paru en 2012, nous avons appris à connaître ce musicien bien plus fin que ses comptines bricolées au premier abord de quelques bouts de ficelle pourraient le laisser croire.

Mathieu BOOGAERTS fête ses vingt ans de carrière avec son album intitulé PROMENEUR, une douce rêverie poétique enregistrée en solo et parue le 11 avril 2016 sur son fidèle label Tôt ou tard

On déambule avec bonheur au gré des chemins sinueux des sentiments de l'espiègle chanteur.

Excepté deux violonistes qui l'ont rejoint une journée, Mathieu BOOGAERTS s'accompagne ici à la guitare, aux bongos ou au piano.

Ayant beaucoup voyagé, il aime rythmer ses mélodies délicates de touches exotiques, de paysages colorés qu'il emprunte avec légèreté pour nous conter sa vision du monde.

Mathieu BOOGAERTS nous prend à contre-pied à chaque nouvel album.

Avec Promeneur, il confirme, sans artifice, sans ruse et sans filet, qu'il est possible de réviser les codes de la chanson française en lui insufflant de la modernité et quelques grains de folie.

Il sera en concert à la Cave à Musique de Mâcon le samedi 21 octobre 2017.

Écouter Télécharger Facebook Twitter Google+ Partagez ce podcast !

Lundi 9 octobre 2017

L'artiste de la semaine : Ma Pauvre Lucette

Créé en 2012 à la suite de la disparition soudaine de Lucette, une amie commune, le groupe commence à fabriquer des morceaux dans des caves et des greniers au rythme des réunions.

Lauréat du prix Claude Nougaro, les choses deviennent sérieuses pour MA PAUVRE LUCETTE.

Rapidement, chaque nouvelle production devient l'occasion de réaliser un clip. L'univers s'installe, entre humour noir et chorégraphies pittoresques.

A l'été 2014, les musiciens de MA PAUVRE LUCETTE partent en Normandie en compagnie d'un vidéaste et d'une graphiste pour réaliser un court-métrage, mi-documentaire, mi-fiction, à la recherche de Lucette.

Si les souvenirs d'elle les guident dans chacun de leurs pas, ils courent définitivement après une chimère.

De création en création, le registre musical de MA PAUVRE LUCETTE, très inspiré de la chanson française s'ouvre à la pop, au hip hop au « spoken word » et devient plus éclectique.

Entre tristesse et joie, les chansons de leur 1er album éponyme, paru le le 2 mai 2015, expriment leur deuil par un quatuor pas si funèbre.

MA PAUVRE LUCETTE propose des chansons ouvertes à des influences variées, néanmoins serrées autour de mots bien choisis.

Et confirment leur talent à travers des textes ciselés, maniant avec habileté métaphores et autres figures de styles.

MA PAUVRE LUCETTE, un univers musical et visuel fort, décalé et complet.

Les haut savoyards seront en concert à Thou Bout D Chant à Lyon le samedi 14 octobre 2017.

Écouter Télécharger Facebook Twitter Google+ Partagez ce podcast !

Lundi 2 octobre 2017

L'artiste de la semaine : Lo Jo

Formation angevine aux multiples facettes, c'est un groupe qui ne ressemble vraiment à rien de connu et pour cause car c'est sans doute ici que réside le charme de cette formation se présentant sur scène sous différents formes, toutes aussi attractives les unes que les autres.

35 ans de carrière, des tournées dans le monde entier, de la danse, des arts plastiques et surtout des albums remarquables, LO JO, à l'image de Denis Péan, le chanteur et leader, nous emmène vers des contrées beaucoup plus belles que l'univers de la musique prête à consommer

Vous serez envoûtés par les délicates harmonies des deux chanteuses magnifiques que sont Nadia et Yamina...

Le 1er septembre 2017 est sorti Fonetiq flowers, le nouvel album de LO JO.

Enregistré aux quatre coins de la planète, il est traversé par un souffle sensuel et onirique.

LO JO y invente sa propre musique universelle, aux couleurs électro-acoustiques.

Chaque morceau possède une modernité pop, reflet d'une trajectoire unique avec tous ses « possibles » et tous ses « pourquoi pas ».

LO JO refuse la course contre le temps qui passe et décide d'emprunter des chemins de traverse, qui lui permettent apparemment de passer d'une vie à l'autre sans jamais flétrir.

Et, comme toujours, nous invite avec cet album à un incroyable voyage musical avec une douzaine de chansons ouvertes sur le monde,

Avec Fonetiq Flowers, LO JO réussit à nous surprendre et le résultat est formidable..

Le collectif angevin sera en concert à la Cave à Musique de Mâcon le samedi 7 octobre 2017.

Écouter Télécharger Facebook Twitter Google+ Partagez ce podcast !

Lundi 25 septembre 2017

L'Artiste de la Semaine : Télégram

C'est l'histoire d'une rencontre entre quatre musiciens : Julien PERUGINI, Chloé LEGRAND, Vincent SERRANO et Laurent BOUSQUET alias KEBOUS, les 2 derniers oeuvrant au sein des HURLEMENTS D LEO.

TELEGRAM, c'est un regard, un désir complice, une même envie de jouer ensemble, une même envie d'échappée belle au gré de leurs influences, de leurs parcours, une même envie de mêler leurs identités sur une même carte, celle d'une musique ouverte aux quatre vents d'une planète en éveil.

Du Montmartre de Paris ou du Raval de Barcelone, d'est en ouest, du nord au sud, leurs envies musicales sentent bon la world, le folk, mais aussi le rock et l'acoustique ballade.

TELEGRAM, c'est l'évidence de la convergence, le pari de la conjugaison.

Leur 1er album éponyme, sorti le 23 septembre 2016, en est la plus belle des illustrations.

La maison de TELEGRAM a la porte grande ouverte sans jamais oublier ce qu'ils sont : un jeune groupe sur le fil de l'émotion, qu'elle vienne de l'énergie d'une résistance, de la beauté du sentiment, de la douceur d'une mélodie.

A l'image de son histoire, TELEGRAM aime les rencontres.

Ainsi, on retrouve MELISSMELL qui enrage le blues hispanique L'enclume des jours de sa voix bouleversante et Aurelia Campione de la CAFETERA ROJA dialogue en anglais avec Laurent sur Houmama.

TELEGRAM, un petit monde ouvert sur le grand, à savourer sans modération.

Ils seront en concert avec Sarah MIKOVSKI et LA RUE KETANOU au Transbordeur de Villeurbanne le vendredi 29 septembre 2017.

Écouter Télécharger Facebook Twitter Google+ Partagez ce podcast !

Lundi 18 septembre 2017

Les Tit Nassels

Déjà 19 ans que le duo Sophie PERRIN SIGNORET et Aurélien MATHOT a décidé de se lancer à sa manière dans la chanson à travers un monde où la réalité côtoie le rêve.

19 ans que LES TIT NASSELS nous émerveillent à travers leur humour qui leur est propre mais pas seulement : leurs textes sont empreints d'une certaine poésie où l'on croise des personnages si différents et si proches de nous à la fois.

Le 14 octobre 2016 est sorti EN PLEIN COEUR, leur nouvel album.

LES TIT NASSELS parviennent à capter l'air du temps et à raconter avec douceur cette époque morose où la nostalgie de temps plus apaisés se heurte à un avenir incertain.

D'une demande en mariage bizarre à un rejet des fanatismes religieux en passant par des histoires d'amour qui tournent mal, l'ambiance n'est peut-être pas toujours à la fête mais l'espoir n'est jamais loin.

Un disque qui prouve, si c'était encore à faire, que les TIT NASSELS savent toujours nous toucher en plein cœur.

Sur scène, depuis 3 ans, ils se paient le luxe de transformer le duo en quatuor et s'allouent les services de Romain GARCIA à la basse et David GRANIER à la batterie.

Dès les premiers accords, le résultat est à la hauteur et c'est en symbiose que les quatre compères enchaînent depuis les concerts pour le plus grand bonheur de leur fans.

A deux ou à quatre, LES TIT NASSELS continuent de nous enthousiasmer et ce n'est pas le public du Théâtre de Bourg en Bresse présent le samedi 21 décembre 2013 qui les contredira.

Les roannais seront en concert au Centre Culturel Aragon à Oyonnax le vendredi 22 septembre 2017.

Écouter Télécharger Facebook Twitter Google+ Partagez ce podcast !

Lundi 11 septembre 2017

François Corbier

Alain ROUX fait partie de ces artistes qui manquent cruellement au paysage musical français.

Ce chansonnier des temps anciens est devenu celui des temps modernes.

François CORBIER est revenu à ses premières amours qu'il n'est pas prêt de quitter.

Attachant et engagé, au verbe qui sait aussi bien se faire douceur que franche colère, à travers ses fables, ses chroniques ou ses pamphlets, il fait mouche de partout, sans concessions, pas même celles des cimetières où il célèbre Les Chanteurs de l'Ossuaire.

Le 15 février 2015, François CORBIER a sorti son nouvel album Vieux Lion.

Voix douce, malice, nostalgies et colères, tel est le programme, aux mots aussi singuliers que follement mélodiques.

Les chansons de François CORBIER vont de la photo jaunie fixant un art de vivre au tract empruntant des formules plus riches et plus efficaces que mille militants.

C'est une bombe dans tes oreilles, des sourires, de la mélancolie, de l'humour…

A la plume autant sensible que directe, François CORBIER, nous offre un album qui ne déçoit pas.

Et, années après années, il nous prouve une fois de plus que le talent ne se dissout pas dans l'acide télévisuel.

Amis de la chanson, François CORBIER est de retour. Pour notre plus grand bonheur.

Il sera en concert à Thou Bout D Chant à Lyon les vendredi 15 et samedi 16 septembre 2017.

Écouter Télécharger Facebook Twitter Google+ Partagez ce podcast !

Lundi 4 septembre 2017

Alfonce

Florian GIRARD, au chant et à la guitare, Zoubab à la basse, Jack TOINARD à la batterie et Guiloud CHEREZE à la guitare font des morceaux qui ont de la moustache, des histoires, des gens, des bêtises, des poèmes tendres ou rugueux, de la musique qui tape juste, qui racle et rock.

ALFONCE est nouveau dans le quartier mais ses 4 membres ont la quarantaine burinée par 15 ans de scènes de tout poil, dans des formations aussi diverses que Surfing Matadors, Gueules de Bois, Trapettistes, Gypsy Sound System, Fred Radix?

ALFONCE connait le job !

Ils sont clairement engagés, dégagés surtout, timidement vindicatifs, et partiellement contradictoires, carrément déterminés et pusillanime, ce qui peut paraître paradoxal, mais bon?

ALFONCE ne se prend pas au sérieux, même quand il ne rigole pas. C'est normal, il a un œil dur quand l'autre se marre ; vérifiez sur l'affiche!

Impatient, râleur, rockeur, drôle, bouillant, sensible, provocateur, énervé, lucide ou con comme une matraque, vous n'avez que l'embarras du choix.

La devise d'ALFONCE est claire : On n'en a rien à foutre ! Le rock comme on l'aime, sans fioriture, sans chichi. Avec juste du talent !

Il seront en concert à la Limace à Sivignon en Saône et Loire le samedi 9 septembre 2017.

Écouter Télécharger Facebook Twitter Google+ Partagez ce podcast !